Astuces Vie Quotidienne

Astuces pour gérer les autres chiens en balade…

On a tous notre vision du chien. De ce que doit être un chien bien élevé, ou même une personne bien élevée : ce qu’il ou elle devrait faire ou ne pas faire… Mais on n’est rarement accordé tous pareil ! Je vous livre ici ma vision de la politesse canine et humaine, ainsi que des astuces pour faire respecter votre choix !

 

 

meute chien education
La meute improvisée en balade !

 

 

Qu’est-ce que la politesse ?

C’est un truc qu’on a inventé pour ne pas se taper dessus les uns les autres à tout bout de champ.

 

Pensez-y. Voyez le Japon : on a tous ce cliché que les Japonais sont excessivement polis, avec leur salutations compliquées, leur respect des règles et de la hiérarchie, leur investissement dans le travail, l’importance de l’honneur… Et qu’est-ce que ça donne ? Des gens capables de cohabiter dans de tous petits mètres carrés, de supporter une densité de population inimaginable pour nous, tout en gardant des rues impeccablement propres et un taux de délinquance ridiculement bas.

 

Oui, bon, j’aime bien le Japon et vous n’êtes pas là pour entendre ça. Le fait est que, être poli n’est pas juste un accessoire, c’est un outil au service du bien-vivre ensemble. Il ne s’agit bien entendu pas de s’effacer par rapport à l’autre, mais de faire en sorte de le prendre en compte.

 

C’est-à-dire ?

Très concrètement : quand vous êtes dans un espace partagé, vous avez le droit qu’on vous fiche la paix. Et vous avez le devoir de fiche la paix aux autres.

C’est une règle hyper simple, mais d’après mon expérience, pas du tout connue du grand public. Mais alors pas du tout du tout. Remettons ensemble les choses au clair.

 

 

La période d’éducation

 

Pendant cette période, on inculque au chien le principe suivant : le maître est le chef de meute.

Le chef de meute est celui qui va en premier au contact lors d’une rencontre, pour évaluer la situation. Il est donc important que le chien attende derrière son maître. Lorsque le maître le souhaite, il pourra aller dire bonjour à l’inconnu, que ce soit un chien ou un humain.

Pour cette même raison, il est important que le chien ne soit pas surpris par un inconnu qui viendrait discrètement dans le dos du maître pour dire bonjour. Oui, c’est du vécu, oui, ça arrive tout le temps. Donc, même si le chien a l’air gentil, on demande au maître d’abord, on ne fait pas ça en douce. Par pitié. De même si on sait que “mon chien est gentil”, on ne le laisse pas aller voir les autres humains ou chiens sans leur consentement.

 

 

Le principe de l’espace personnel

 

 

Les humains comme les chiens ont des tolérances différentes, qui sont tout à fait personnelles et arbitraires. Et c’est leur problème. Ce n’est pas parce que quelqu’un / un chien est dehors qu’il se met soudain à disposition pour le monde entier. Cela vaut autant pour le propriétaire du chien que pour le passant innocent et peut-être phobique des chiens qui passait juste par là.

Je suis la première à avoir mes chiens détachés dès que possible. Mais je sais qu’il faut pouvoir les rappeler dès que je croise quelqu’un. Et des fois, ça rate un peu de mon côté, s’ensuit alors des excuses et un rappel à l’ordre pour le chien fautif.

Il est important de montrer à l’autre en face qu’on a conscience qu’il est là, et qu’on fait tout ce qu’on peut pour garder les lieux partagés agréables pour tous. Si on n’a pas une obligation de résultats (avec le vivant, c’est toujours compliqué), on a une obligation de moyens !

 

 

Entre chiens

 

Lorsque vous vous baladez avec votre chien, et que vous croisez d’autres chiens, la sagesse populaire veut que : si un chien est détaché, mieux vaut ne pas attacher son chien. Certes, mais…

Si vous voyez un maître avec ledit chien, n’ayez pas peur de demander à ce qu’il le rattache. Bonjour, vous pouvez rattacher votre chien s’il vous plaît ? Ou encore : Bonjour, pouvez vous garder votre chien près de vous ?

Normalement, le simple fait de rappeler votre chien et de lui mettre la laisse provoquera chez votre congénère le même comportement.

Malheureusement, l’inverse est vrai. Anecdote : je vois un maître et son chien au loin. Je rappelle au pied les miens. Mais je ne les attache pas, car la route était large et l’autre chien en longe : je pensais pouvoir les croiser en gardant mes chiens au pied sans laisse. J’avoue, j’étais distraite par Pokémon Go, j’avais le nez dans mon portable, les yeux louchant uniquement sur mes chiens et en confiance totale dans le gars en face avec sa longe. De cinq mètres visiblement. Qui a laissé son chien venir de mon côté. Chien qui en plus était agressif. J’ai capté que la situation avait dégénérée en une seconde quand mes chiens ont commencé à gronder. Et là, forcément, qui a l’air con ? La personne qui a ses chiens détachés. J’ai regardé le gars et j’avais envie de lui dire de tenir son chien, mais évidemment c’était compliqué vu les miens n’étaient pas en laisse. Résumé : croiser un chien en longe peut être dangereux si le maître n’a pas compris comment une longe fonctionne. Et vous avez moins d’arguments si votre chien est détaché. “Faites ce que je dis, pas ce que je fais…” Même si votre chien maîtrise la marche au pied sans contrainte. Personne ne peut tout contrôler.

 

 

chien meute education
Le repos mérité. Jouer en groupe, c’est fatiguant.

 

 

Initier une balade entre chiens inconnus

 

A l’improviste

 

Vous croisez un maître et son chien lors de votre tour en forêt, et vous empruntez la même direction. Pourquoi ne pas laisser les chiens jouer ensemble ?

Tout d’abord, gardez vos chiens respectifs en laisse, et engagez la conversation avec l’autre promeneur. Bonjour, votre chien aime les autres chiens ? Le mien oui, et comme on prend la même direction, on pourrait les laisser jouer ensemble ? Parler gentiment avec l’autre maître mettra les chiens en confiance.

Observez les chiens. Ils ne doivent ni gronder, ni avoir le poil hérissé. La queue ne doit pas être redressée trop haut (chien dominant), ni sous le ventre (chien effrayé). Vous pouvez alors détacher les chiens, toujours en observant. Si un chien est trop invasif auprès d’un autre qui essaye de fuir, il faut le rappeler à l’ordre, au pied par exemple, ou lui dire OUSTE (ne t’approche pas de ce que tu viens de t’approcher) s’il connaît cet ordre.

Une bonne astuce consiste à distraire immédiatement les chiens pour les détendre : en jouant au bâton chacun avec son chien, comme si l’autre n’était pas là par exemple. Puis avec le chien de l’autre maître. Un chien ne peut se concentrer que sur une chose à la fois. Si le chien est sociabilisé, jouer avec un humain devrait plus l’intéresser que s’approcher d’un chien. Petit à petit, les chiens doivent se détendre. L’important est de toujours observer et de communiquer avec l’autre maître. N’ayez pas peur d’intervenir.

 

De façon programmée

 

Globalement, ce sont les mêmes conseils à adopter. Mais, si vous avez le choix du lieu, préférez un lieu inconnu des chiens. De cette façon, personne n’aura l’impression d’être sur son territoire.

Pour préparer cette sortie, travaillez surtout le rappel et la marche au pied. Emmenez le jouet favori pour distraire votre chien. Attention toutefois : si votre chien est possessif, il peut avoir du mal à laisser l’autre chien jouer avec, ce qui peut provoquer des tensions inutiles.

D’ailleurs, il est excellent pour l’éducation du chien de lui demander d’attendre son tour pour jouer. Et de vous voir jouer avec un autre chien. Tout comme il est important pour lui de pouvoir jouer avec d’autres chiens.

A condition toutefois que cela se passe de manière détendue : les chiens ne doivent pas jouer “trop fort”, ni “se battre” pour un bâton par exemple. Intervenez dans ces moments, pour montrer que la violence et la domination excessives ne seront pas tolérées. Lancer votre laisse vers votre chien est un excellent moyen de lui rappeler que vous êtes toujours là, quand il commence à faire n’importe quoi. Il est crucial d’anticiper que le jeu ne dégénère en baston générale. Une fois dans le feu de l’action, le chien n’entend plus rien.

 

 

berger belge border collie
C’est mon bâtonnnnnn !

 

Pour terminer

 

Respectez et faites respecter l’espace personnel de chacun. Communiquez avec les autres maîtres. Personnellement, j’utilise l’astuce suivante : je verbalise la situation à voix haute, comme si je parlais à mes chiens. De cette façon, la personne en face peut mieux comprendre de quoi il s’agit. Car, quand vous êtes en plein travail avec votre chien, c’est difficile de garder de l’attention pour les gens autour. Vous éduquez votre chien en priorité, pas les gens.

Mais ils peuvent entendre certaines choses, ça aide ! Exemple de phrases toutes faites dites au chien mais à destination des humains : Non, tu ne vas pas dire bonjour à tout le monde ! Reste au pied, ne vas pas voir l’autre chien. C’est bien, tu es sage, tu restes tranquille. Non, tu dois rester au pied ! Tu ne peux pas voir les autres chiens, tu es puni ! Extrait d’excuses quand les gens ne comprennent pas : mon chien est en période d’éducation, mon chien est trop dominant, ma chienne a ses chaleur,…

De même, respectez l’espace personnel des autres, n’insistez pas en expliquant combien votre chien est gentil, comment ça ferait du bien à cet autre chien de jouer avec le votre, pourquoi il devrait éduquer son chien comme vous vous avez fait avec le votre. Même si vous avez raison, l’autre n’est pas forcément réceptif à ce moment précis. Mais je vous encourage à communiquer, c’est toujours plaisant d’avoir des compagnons de promenade impromptus !

 

Enfin, au nom de tous ces moments frustrants qui ont transformé ce qui devait être une balade ressourcante en débat d’idées stérile, je vous demande de répandre la bonne parole : vive le consentement mutuel !

 

Bonnes promenades !

 

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages
  • 4
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top

Envie de vous cultiver un peu plus ? Recevez mon guide gratuitement !