Vous voulez faire confirmer votre chien pour qu’il soit LOF ? Suivez le guide !

Qu’est-ce que le LOF ?

LOF signifie Livre des Origines Français. Il s’agit d’un registre où sont répertoriées les origines des chiens de races. Il ne fonctionne que pour la France mais permet une certaine reconnaissance à l’étranger. Les races étrangères à la France ne sont donc pas toutes reconnues dans ce registre. Toutefois, depuis la création de ce registre en 1885, de nombreuses races ont été ajoutées au fur et à mesure.

Seuls les chiens inscrits au LOF ont l’appellation “chien de race”.

C’est pourquoi vous pouvez trouver des chiens dits “d’apparence” ou “de type”: ce ne sont pas des chiens de races mais ils y ressemblent.

Ils peuvent ne pas être LOF :

-soit parce que leur propriétaire n’a jamais pris le temps de le faire confirmer

-soit parce que le chien a été recalé

Pedigree

Le pedigree est le document officiel qui atteste l’origine du chien : on y retrouve ses parents, grands-parents et arrière grands-parents et arr… bref sur cinq générations.

On y retrouve également des résultats comme les performances des ancêtres : beauté, travail, la santé, la filiation génétique et l’empreinte ADN.

Avoir un pedigree ne suffit pas à être “de race”.

Un chiot né de parents LOF recevra un pedigree temporaire : le certificat de naissance. Cela lui permettra de se présenter pour la confirmation devant un juge. C’est lui qui attribue le LOF si le chiot atteint toutes les caractéristiques demandées.

A quoi sert le LOF ?

Les clubs de races gèrent les caractéristiques idéales d’une race : taille, allure, robe, mais aussi implantation des dents, posture des oreilles, et moults détails que les néophytes ont dû mal à discerner… On parle de standard de la race et celui-ci peut évoluer.

On inscrit donc au LOF les chiens qui tendent vers l’idéal de la race.

C’est pourquoi les animaux stérilisés ne peuvent être confirmés : le LOF a pour vocation de sélectionner de beaux reproducteurs. Après, vous n’êtes pas obligé de faire faire une portée à votre chien ou chienne LOF bien évidemment !

Quels chiens peuvent-ils s’inscrire au LOF ?

Il y a 4 cas de figures où on peut présenter un chien au LOF :

  • inscription au titre de la descendance (les deux parents sont LOF) –> et le petit est confirmé au standard
  • inscription à titre initial pour un chien sans origines (les parents ne sont pas LOF) –> mais le chien correspond au standard
  • inscription au livre d’attente (le LOF de la race en question est fermé sur demande du club et/ou de la Chambre d’Agriculture lorsque la population est trop importante) –> confirmations après 3 générations d’attente…
  • inscription au titre de l’importation (chien inscrit à un livre généalogique autre que celui de la SCC, mais reconnu par cette dernière) –> et si l’individu correspond au standard.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Se préparer au CSAU

De plus, il n’y a pas d’âge limite. Un chien n’est jamais trop vieux pour être présenté !

chiots LOF
Nourse et ses bébés, en forêt !

Qu’en est-il des chiots LOF ?

Prenons le cas le plus courant, l’inscription “au titre de la descendance” : c’est ce qui vous concerne si vous avez acheté un chiot “LOF”.

Car, je vous le rappelle ou vous l’apprend peut être, mais un chiot ne peut pas être LOF directement. Il peut y prétendre avec de bonnes chance si ses parents sont LOF, mais il doit passer par la case confirmation !

Il faut :
– que les parents de votre chien soient passés devant un juge (expert-confirmateur ou spécialisé de cette race)
– que la saillie de la chienne LOF (mère) par le mâle LOF (père) soit déclarée par l’éleveur
– que la portée de chiots soit inscrite par l’éleveur auprès de la Société Centrale Canine (SCC)
– que votre chien soit identifié (puce ou tatouage)

Cette inscription ne deviendra définitive qu’une fois sa croissance terminée (à l’âge de 10, 12 ou 15 mois selon les races –> voir tableau ci-dessous) après passage devant un juge qui validera sa confirmation s’il répond au standard de sa race.

Chiens du :âge minimalexceptions !âge minimal
1er groupe12 moisBerger allemand, berger de Brie, bouvier des Flandres15 mois
2ème groupe12 moisSchnauzer géant, dogue allemand, dogue de Bordeaux, Mastiff, Bullmastiff, Mâtin de Naples, montagne des Pyrénées, Saint-Bernard, Terre-Neuve, dogue du Tibet, Léonberg, Landseer, Dobermann, Rottweiler, mâtin des Pyrénées, Hovawart, Cane Corso, grand bouvier suisse, bouvier bernois, Fila Brasileiro, mâtin espagnol, Rafeiro do Alentejo, Castro Laboreiro, chien de montagne de la Serra de Estrela15 mois
3ème groupe12 moisaucune exception
4ème groupe12 moisaucune exception
5ème groupe 12 moisChien du Pharaon, Cirneco de l’Etna, Podenco Canario, Podenco Ibicenco, Podengo Portugais (grand & moyen), Samoyède, Esquimau du Groënland, Akita Inu15 mois
6ème groupe12 moisRhodesian Ridgeback15 mois
7ème groupe12 moisaucune exception
8ème groupe12 moisRetrievers15 mois
9ème groupe12 moisEpagneul japonais et pékinois10 mois
10ème groupe12 moisWhippet, petit lévrier italien

15 mois
source : SCC

Normalement, si vous avez acheté un chiot “LOF”, ces étapes ont du être respectée par l’éleveur. La suite vous appartient :

Passer la confirmation LOF

Cherchez dans votre région un événement canin officiel qui propose des séances de confirmation. Il en existe pour “toutes races” ou des spécialisées.

Vous trouverez l’annuaire officiel de la SCC en cliquant sur ce lien.

Vous pouvez choisir de juste faire confirmer le chien ou de passer en plus en exposition. Contactez directement l’organisation de la manifestation canine que vous aurez choisi. Elle vous donnera la suite de la procédure (un formulaire à remplir.)

Munissez-vous du certificat de naissance de votre chien et de son carnet de santé ou passeport.

Sur place, pensez à prévoir de l’eau pour votre chien et des sacs à crottes. Vous pouvez également passer chez un toiletteur avant la confirmation, mais ce n’est pas obligatoire. Certains juges préfèrent d’ailleurs les chiens “naturels”. C’est qu’il y a toutes sortes de gens dans ces manifestations, et certains éleveurs sont prêts à tout pour briller, y compris en trichant un peu : en demandant à quelqu’un d’appeler le chien pour que celui-ci ait une meilleure posture, en teignant le poil…

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les bâtards, plus résistants que les chiens de race ?

A savoir : les régionales d’élevage, qui réunissent la fine fleur de la race, ont souvent des juges plus sévères. C’est quand même LE rendez-vous professionnel de la race et il y a beaucoup plus d’éleveurs que de particuliers. L’ambiance est meilleure dans les petites expo “toutes races”.

Ces manifestations durent une demi-journée en général. En arrivant sur place avec votre formulaire, vous recevrez un numéro. On vous indiquera à quel stand et à quelle heure vous présenter. Plus la manifestation est importante, plus les délais sont incertains.

Pour une régionale d’élevage, j’ai dû me présenter le matin à 9h pour ne passer qu’à 15h… Et on m’avait dit que je passerais vers 11 h !

Le juge vous demandera de marcher avec votre chien, puis il l’examinera. Il est important que votre chien se laisse manipuler facilement.

Les résultats du LOF

Il y a trois options :

Le chien est reçu :

Félicitations ! Le juge garde le certificat de naissance et s’occupera de le renvoyer à la SCC qui vous enverra directement le pedigree définitif. Vous recevez un papier provisoire avec les annotations du juge.

Le chien est recalé :

Le juge peut décider que, à cet instant, le chien ne remplit par les caractéristiques requises et ne peut pas être confirmé pour le moment. Toutefois, il n’exclut pas la possibilité que le chien soit confirmé plus tard. Il vous rend le certificat de naissance et vous explique le pourquoi du comment. Vous recevez de toutes façons un compte-rendu détaillé. A vous de décider si vous retentez votre chance une prochaine fois.

Le chien est exclu :

Si votre chien a un défaut grave, ou plusieurs défauts importants qui nuiraient au standard, le juge peut exclure définitivement votre chien. Il garde aussi le certificat de naissance et vous ne pourrez plus essayer de faire confirmer votre chien ailleurs.

Le LOF, en résumé :

Un chien LOF = un chien de race.

Si le chien n’est pas LOF, il n’est pas de race !

Le LOF est géré par les clubs de races, eux mêmes inscrits et reconnus par la SCC (société centrale canine). Les juges sont agréés.

Le LOF est ouvert pour tous les chiens adultes entiers (non stérilisés), même si les parents ne sont pas LOF.

Le LOF juge selon les standards d’une race. Un chien non LOF n’est pas “un mauvais chien”.

chien

Il n’y a pas que le LOF qui peut vous intéresser !

Si vous voulez faire confirmer votre chien, d’autres épreuves peuvent vous intéresser. Elles ont lieu pendant les manifestations canines. Comme pour le LOF, il faut regarder ce qui est au programme en vous renseignant directement auprès de l’organisation. (Retrouvez ici l’annuaire des manifestations)

Bien sûr, pour chaque épreuve il faut payer un droit d’inscription supplémentaire, mais le coût n’est pas élevé (20€ environ). Ces épreuves peuvent se préparer seul ou en club. Mais si déjà vous bloquez une journée pour la confirmation, pourquoi ne pas tenter ces challenges ?

Le CSAU

Le CSAU : Certificat de Sociabilisation et d’Aptitude à l’Utilisation, est un test de comportement et obéissance. Il est assez intéressant à préparer. J’ai beaucoup apprécié pouvoir le présenter en même temps que je faisais la confirmation de ma chienne. En effet, pour le LOF on ne peut pas influencer le résultat : le chien coche les cases ou pas selon sa génétique et le hasard de la croissance. Mais le CSAU ne dépend que du travail que vous faites avec votre chien : c’est donc très gratifiant ! Et c’est ludique : il y a des exercices de marche au pied, de rappel, de sensibilité au bruit, de cache…

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Objectif : LOF !

Au niveau du travail d’éducation, il peut vous permettre de vous donner des objectifs clairs à réussir. Je vous conseille donc de vous y intéresser si l’éducation canine vous plaît. Et bonne nouvelle, si le CSAU est plus facile à préparer à deux, être novice n’est pas du tout un obstacle !

Si toutefois vous le souhaitez, vous pouvez vous rapprocher d’un club pour le préparer en grandeur nature.

(Lisez l’article consacré au CSAU pour en savoir plus. J’y indique toutes les épreuves et comment les préparer.)

chien troupeau
Chien concentré sur le troupeau

Le TAN

Le TAN : Test d’Aptitudes Naturelles, est une série d’autres tests, basés sur la race du chien. Plus poussé que le CSAU, il détermine le niveau du chien dans différents travaux : que ce soit la chasse (eau et arrêt), la défense ou le troupeau. Pour le troupeau spécifiquement, on parle du TANC (test d’aptitudes naturelles sur troupeau). Les épreuves différencient donc selon la race du chien. Toutefois, la base reste : la sociabilité ! Il est important que le chien ne soit pas excessivement peureux ou agressif. Y compris au milieu de la foule, en croisant d’autres chiens où quand les juges viennent le mesurer.

Le TAN est réservé aux chiens inscrits au LOF, il est possible de le passer le même jour que la confirmation.

Selon les clubs qui l’organisent, les tests ne sont pas les mêmes : renseignez-vous avant. Mais dans tous les cas, il y a… un coup de feu. Quelques fois, on dit que le TAN, c’est un CSAU avec un coup de feu en plus… Mais ce n’est pas du tout une généralité !

Quelques exemples d’épreuves :

les mêmes que le CSAU (capacité du chien à suivre son maître malgré des stimuli extérieurs, rappel, marche au pied, réaction du chien quand le maître se cache, quand le maître s’éloigne et que le chien est tenu en laisse par un juge, contact général avec des inconnus…)

-le fameux coup de feu

-pour le troupeau : observation du comportement du chien face à un troupeau de moutons, niveau d’autonomie du chien (il doit pouvoir prendre des initiatives)

-pour les chiens de chasse : capacité de recherche : truffe au sol, chien en avant de son maître, instinct de l’arrêt pour les chiens d’arrêt, résistance au stress –> coup de feu

-capacité à écouter son maître, mais aussi prise d’autonomie et aisance

-pour les chiens de défense : deux épreuves. Menace (un inconnu menace le chien que vous tiendrez en laisse avec un bâton à une distance de 5 mètres. On observe la réaction du chien : il ne doit pas essayer de s’enfuir ou avoir excessivement peur mais faire face.) Et Attaque qui, comme son nom l’indique, consiste donc à faire attaquer le chien. Le chien ne doit déclencher l’attaque que suite à l’ordre de son maître, ensuite il doit tenir une prise pendant 10 secondes. Enfin, il doit s’avoir s’arrêter et revenir quand son maître en donne l’ordre.)

Par rapport au CSAU, il sera observé le non acquis : c’est pour ça qu’on parle d’aptitudes naturelles.

Le TAT

Le TAT : test d’aptitude au travail, se prépare après avoir obtenu un TAN. Il pousse le travail encore plus loin. Il récompense les meilleurs !

chien

Ça en fait des choses à préparer ! Le TAN et le TAT peuvent paraître impressionnant, mais ce sont des étapes qui peuvent vous amener à découvrir votre chien autrement, et qui sait, à devenir encore plus passionné ! Sans forcément aller jusqu’à faire toutes les expos et concours du monde, la préparation du CSAU est vraiment un bon moment, qui peut vous aider aussi à situer votre niveau surtout si vous travailler sans professionnel. Je vous encourage donc à tenter l’aventure…

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas : partagez-le !

Level 1000, votre chien est le plus stylé.
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *