Objectif LOF !

Les bâtards, plus résistants que les chiens de race ?

Peut-être avez-vous déjà entendu cette phrase, ou mieux : vous ne vous souvenez pas l’avoir entendu mais c’est profondément inscrit en lettres de feu dans votre cerveau: les bâtards, c’est bien connu, sont plus résistants que les chiens de race.

 

Et pourquoi cette idée “colle” autant ? Mes suppositions…

 

Quand on entend bâtard, immédiatement une image apparaît : un bon chien des rues, qui a bourlingué et survécu à des tas de misères. La faim, le froid, les mauvais traitements peut-être. Il est forcément malin, pour avoir fait son bonhomme de chemin. Et résistant. Bref, la sélection naturelle a fait son oeuvre.

De l’autre côté, le chien de race : appauvri génétiquement par une sélection arbitraire dénaturée, voué à être juste beau, forcément plus fragile, inadapté à la vie sauvage, la vraie vie de chien en somme.

 

Mais est-ce que cette fable supporte la confrontation à la réalité ? Les bâtards sont-ils costauds et débrouillards, les chiens de race mal adaptés et délicats ?

chien education
Chiens errants

Et bien… ça dépend ?

 

Un chien de race, déjà, c’est un chien qui est inscrit au LOF et qui répond donc à certains critères. Pas question d’avoir un animal débile (au sens de faible, diminué) au LOF !

Par contre, pour nuancer mes propos, il est vrai que lorsqu’une race de chien devient à la mode, de nombreux élevages peu consciencieux fleurissent et font n’importe quoi avec leurs lignées. Le but étant de produire vite du chien, on mélange n’importe comment les reproducteurs et on n’est pas regardant sur la sélection de ces derniers… C’est pourquoi je vous conseille de bien vous renseigner sur votre éleveur.

 

Donc, ne se baser QUE sur l’étiquette “chien de race” n’est pas une garantie suffisante.

 

Alors, et mon bâtard ? Plus mieux ?

 

Il n’y a aucune garantie qu’un bâtard soit plus résistant, au contraire !

Tout dépend… des parents et de leur bonne compatibilité.

Et, à moins de prendre un chien des rues dans un pays où ils existent encore vraiment (certains pays ne gèrent presque pas les chiens errants et il y a donc des chiens qui vivent depuis plusieurs générations dehors, sans maître. Il n’y a évidemment aucune possibilité de tracer la généalogie de ces chiens et de connaître leur espérance de vie, leurs tares, etc. En France, cela n’arrive pas car chaque maire est responsable sur sa commune de la divagation des chiens errants. Souvent, il délègue à une association comme la SPA.), les parents en question seront eux-même chiens de race ou très proches descendants d’une race.

 

Les inconvénients sans les avantages en résumé !

 

Bien entendu, il ne s’agit pas de vous déconseiller de prendre un bâtard comme animal de compagnie, loin de là ! Surtout si vous souhaitez adopter en refuge ! Les bâtards ne sont pas tous tarés et à fuir.

chien education
Soyez sympa. Adoptez.

 

Pourquoi je fais cet article alors ?

 

Pour encourager à bien choisir votre éleveur, pour vous inciter à ne pas alimenter les élevages peu consciencieux.

 

 

Oui, un chien “d’apparence de race” est moins cher, mais pourquoi ? Et bien, conduire un élevage de qualité engendre beaucoup de frais : vaccins, dépistages diverses et variés, alimentation de qualité, vermifuges, nettoyages et désinfections, locaux adaptés… et j’en passe évidemment. Derrière ces prix élevés, il y a aussi un gage de qualité. Et cela, vous pouvez le vérifiez en visitant les éleveurs.

Est-ce que pour autant les particuliers ne devraient pas avoir le droit de faire une portée avant de stériliser leur chien ? C’est apparemment une coutume. Qui a des conséquences.

 

Ce n’est pas juste une petite expérience intéressante, cela doit être un vrai engagement. Les questions sont nombreuses dès qu’on veut y réfléchir : est-ce que mon chien est apte à la reproduction ? A-t-il des qualités intéressantes, des défauts ? Et comment sélectionner le partenaire ? A-t-il des qualités intéressantes, des défauts ? Comment vais-je installer ma chienne lorsqu’elle aura ses petits ? Quel suivi vétérinaire, quels coûts vont être engagés ? Serais-je disponible ? Comment vais-je placer les chiots ?

chien education
Vous faites partie d’un grand tout quand vous choisissez votre chien !

Se lancer dans l’élevage est une activité à part entière, qui a son lot de responsabilités. En choisissant où vous cherchez votre chien : refuge, élevage de renom, petit élevage familial, élevage clandestin… vous participez à toute une chaîne. Vous en êtes même le maillon décisif !

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top

Envie de vous cultiver un peu plus ? Recevez mon guide gratuitement !