Anakin à l'ombre
Astuces Vie Quotidienne

Bien supporter la chaleur quand on est un chien

Bien supporter la chaleur quand on est un chien

C’est le retour de l’été et on ressort la crème solaire et les lunettes… Et pour les chiens, que doit-on faire ?

Les chiens sont sensibles à la chaleur. Autant ils tolèrent très bien le froid, autant la chaleur peut devenir un vrai problème. Voir une urgence vitale. 

Reprenons un peu les bases.

 

chien chaleur

 

chien chaleur
Anakin à la plage : un chien mouillé en été, c’est un chien heureux !

chien chaleur

Le chien diminue sa température moins facilement que nous.

 

(voir l’article sur les chiens et le froid en cliquant sur ce lien)

Son système de refroidissement est optimisé pour le froid.

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Les humains gèrent leur température interne par le phénomène de la transpiration. En gros, on secrète de la sueur par les glandes sudoripares, ce qui humidifie la peau. Puis, avec l’évaporation, on se rafraîchit.

La différence entre nous et les chiens, c’est notre bien meilleure capacité à nous rafraîchir. Nous avons des glandes sudoripares sur presque toute la peau, eux doivent haleter : inspirer de l’air froid pour faire baisser la température interne. 

Précision technique :

Il existe deux types de glandes sudoripares :

les glandes eccrines : 3 grandes fonctions : thermorégulation (transpiration), hydratation de la peau, immunologie. Présentent en grande quantité sur toute la peau chez l’humain ;

Les glandes apocrines : produisent les phéromones. Plus grandes que les eccrines mais beaucoup moins nombreuses et concentrées en des zones restreintes (aisselles, peau proche de l’anus et mamelons chez l’humain)

Les glandes sudoripares eccrines ne sont présentes que sur les coussinets des chiens et des chats et en améliorent l’adhérence. Sensibles à l’adrénaline, elles font “suer des pattes” quand l’animal est stressé.

 

chien chaleur

chien chaleur
Première fois à la mer pour Nourse 🙂  Elle se régale !

chien chaleur

Qu’est-ce que le coup de chaleur ?

 

C’est tout simplement quand le chien ne peut plus se rafraîchir et qu’il cuit ses cellules. Comme une immense fièvre.

Un coup de chaleur peut survenir n’importe où : dans une voiture, en appartement avec une baie vitrée ou mal isolé sous des combles, sur une plage au sable brûlant, voir juste parce que le chien a produit un effort inhabituel. Et ce même en hiver donc : le coup de chaleur n’est pas le privilège de l’été ou de la bagnole !

De plus, cela peut se produire très vite.

Signes avant-coureurs :

Le chien se couche, a l’air épuisé, il halète énormément, se jette sur l’eau et boit à n’en plus finir (ce qui est là-aussi dangereux pour sa santé).

Il peut aussi avoir des convulsions, ses muqueuses sont cyanosées (bleutées).

(Pour apprendre comment observer les muqueuses, lisez cet article sur les premiers secours)

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Que faire quand on croise un chien « perdu » ?

Réagir :

Mouiller le chien, si possible dans de l’eau très froide, l’enrouler dans une serviette de bain trempée, lui donner des glaçons, le placer à l’ombre et au calme.

Ne pas le laissez boire tout de suite 3L d’eau pour éviter de créer un autre problème. Lui donner de l’eau très froide, avec des glaçons par exemple, pour qu’il boive lentement et que l’eau le rafraîchisse convenablement.

Appelez votre vétérinaire pour lui décrire la situation en cas de doute.

 

Le mythe de l’hydrocution

L’hydrocution n’est pas un mythe en soi. Le mythe, le voici :

“C’est quand on a chaud et qu’on saute dans de l’eau froide et paf ! On s’hydrocute et on meurt”

La réalité : Quand notre corps est en contact avec l’eau, le système cardiovasculaire se ralentit, pour ne pas disperser trop de chaleur et se concentrer sur la nage. Mais lorsque notre visage est en contact de l’eau, brutalement, sans qu’on s’attende à être dans l’eau, il y a au contraire une montée d’adrénaline et tout le corps se démène pour échapper à la noyade. Bref, deux réflexes qui se contredisent. Ce qui peut amener à un évanouissement. Et quand on s’évanouit dans l’eau, on se noie.

Si votre chien a un coup de chaleur, n’hésitez pas à le plonger dans l’eau la plus froide possible : votre chien est à ce moment en danger de mort. Le plus urgent, c’est de lui faire redescendre sa température. En maintenant sa tête hors de l’eau, vous empêcherez tout risque de noyade. Il ne s’agit évidemment pas de le bazarder dans le torrent le plus proche.

 

chien chaleur

chien chaleur
-Hop hop hop ! La grâce du marsouin !

chien chaleur

Les trucs à éviter et ceux à préférer

 

Les efforts violents : mieux vaut rester dans des activités habituelles et calmes. Pensez à échauffer et à faire récupérer votre chien.

Pensez à vérifier l’eau de la gamelle : prend-elle facilement le chaud ? Dans ce cas, changez l’eau régulièrement pour qu’elle reste froide.

Vous pouvez mettre des glaçons dans la gamelle d’eau. Vous pouvez aussi vous en servir comme friandises pour jouer dans le jardin.

La voiture : c’est l’effet de serre qui tue rapidement les chiens. En effet : haleter génère de l’humidité dans l’air. Dans un habitacle fermé, cette humidité rend l’halètement moins efficace… Et c’est le cercle vicieux ! Quelques minutes suffisent pour que la chaleur soit fatale. Pensez donc à garder les fenêtres ouvertes au maximum et à laisser de l’eau fraîche.

Il existe des bâches qui isolent les voitures, mais je vous préviens, ça peut être contraignant : il faut s’entraîner un peu et ne pas choisir une sous-marque peu efficace. En tout cas, j’en ai vu pas mal sur les parking des expos canines et concours : certaines bâches sont vraiment efficaces même en plein soleil.

L’anecdote épique :

Laisser son chien attaché dehors peut être compliqué. Une fois, j’avais laissé Anakin près de ma voiture, attaché à un lampadaire avec sa gamelle, le temps d’aller aux WC. Sur une aire d’autoroute. Je suis partie 5 minutes à tout casser. Quand je suis revenue, il y avait un petit attroupement. Les gens sont vigilants à cause des abandons… Quelques minutes de plus et Anakin était embarqué par ses bons samaritains : l’un d’entre eux avait déjà pris contact avec une SPA !

Bref : depuis, soit j’emmène les chiens avec moi aux WC, soit je les attache près de personnes en train de pique niquer et je leur explique, histoire de rassurer tout le monde. Et en plus, les gens aiment savoir ce qu’il se passe et prendre soin des animaux. Je suis aussi plus tranquille du coup !

Pour pallier à ce genre de sauvetage :

a) prévenez à la cantonnade : 

“Je l’abandonne pas, hein ! je vais pisser et je veux pas le laisser dans la voiture !”

b) mettez une médaille avec votre numéro de portable au cou de votre chien.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Emmener son chien en voiture pour la première fois.

Les gens veulent agir, et ils agissent vite ! Mais s’ils trouvent un numéro, cela leur permet de vous joindre. Je recommande aussi de mettre un papier sur la voiture, idem avec votre numéro, et pourquoi pas qui précise que vous êtes juste à côté.

 

chien chaleur

 

supporter la chaleur
– C’est très joli la côte de granit rose, mais quand est-ce qu’on retourne dans l’eau ?

chien chaleur

On peut améliorer la capacité du chien à supporter la chaleur

 

Toute mesure gardée, on peut effectivement entraîner le chien à mieux gérer la chaleur.

Comme n’importe quel entraînement, on ne s’y prend pas à la dernière minute et on y va progressivement, en respectant les limitations du chien.

Un chien en bonne forme supporte mieux la chaleur : vous pouvez maintenir votre chien dans une forme athlétique en l’exerçant toute l’année : course, jeu de balles qui font travailler le cardio, etc…

Et bien sûr, comme toujours : observez votre chien pour pouvoir noter les changements, pour vous habituer à repérer la fatigue, le stress, le bien-être…

 

On récapitule :

-Les chiens supportent mal la chaleur

-On protège le chien de la chaleur (à l’ombre si possible pour une pause, surveillance de la température de la pièce où il reste la journée…)

-On lui évite les efforts physiques explosifs (toujours échauffer puis faire récupérer le chien)

-Le chien a toujours de l’eau fraîche à disposition (glaçons…)

-Attention à la voiture !

-Premier réflexe en cas de doute (chien qui est “à plat”, qui boit excessivement) : vérifier les muqueuses, rafraîchir le chien, appeler un véto

 

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de bien profiter du soleil… et n’oubliez pas : quand vous sortez de chez vous, touchez le sol de votre main nue. Rappelez-vous que votre chien n’a pas de godasses, lui. 🙂

Faites tourner l’article pour que plus personne ne se fasse dog-jacker sur une aire d’autoroute !

chien

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
ipsum vel, felis consequat. leo ante. sem, et,