chien education
parenthèses

“C’est bon, il est gentil !”

Aujourd’hui, une petite histoire/coup de gueule (j’ai le droit de dire gueule, je parle de chiens 😉 ) sur ce qui m’est arrivée lors d’une randonnée tranquille, et qui m’a fait pas mal me questionner sur mes chiens.

 

 

Mise en situation !

 

En me promenant en forêt l’autre jour, j’ai croisé un chien détaché que son maître n’a pas rappelé. Mes chiens (attachés) se sont mis à gronder puis à aboyer de plus en plus fort, tandis que le chien inconnu continuait d’avancer vers nous. La maîtresse en face n’arrivait pas à le rappeler. Le chien ne courrait même pas, il se contentait d’avancer.

Anakin et Nourse se montraient de plus en plus agressifs. J’avais les deux mains prises par mes laisses et le sentier ne me donnait aucune marge de manœuvre (un pierrier en forte pente). La maîtresse n’agissait toujours pas. Jusqu’à ce que le chien arrive au contact et que Nourse tente de lui mordre la gueule

Evidemment le tout à grands renforts d’aboiements, de grondements, de poils hérissés… Bref, je me suis demandé ce qui se passait dans la tête du chien inconnu et de sa maîtresse. Et ensuite, la maîtresse n’osait plus du tout s’approcher parce qu’elle avait peur, donc je lui disais qu’elle ne risquait rien avec mes chiens, mais que là elle devait récupérer le sien !

Finalement, elle l’a poussé devant elle et ainsi s’achevait la rencontre la plus pénible que j’ai eu à faire sur ce chemin… Alors que j’ai croisé plusieurs fois d’autres chiens sur ce même chemin, pendant cette même journée, et qu’il n’y avait eu aucun problème ! Evidemment, mes chiens sont passés pour des malades, à gueuler et à mordre, alors que l’autre chien “ne faisait rien”.

J’ai pas mal culpabilisé, je me demandais : merde, qu’est-ce que j’ai foiré, pourquoi mes chiens sont si agressifs parfois ?

Après tout, le chien n’avait pas l’air menaçant, il marchait juste droit vers mes chiens.

a

Sentier des Roches
Sentier des Roches. Chaque croisement d’autres randonneurs peut devenir un petit challenge quand on a des chiens !

b

h

Bon, alors, où est le problème ? Analysons ça !

 

Mes chiens étaient attachés, nous étions sur un sentier dangereux (le fabuleux Sentier des Roches, dans les Vosges, pour les amateurs ! ;-)). Et mes chiens envoyaient clairement des signaux de type : n’approche pas !

 

Bon, déjà, quelles que soient les réactions des chiens en face, quand on voit qu’on va croiser d’autres chiens, on rattache ! Surtout si vous voyez le maître les rattacher, ou s’ils sont déjà attachés. 

 

Car un chien attaché se sent plus facilement menacé (il sait qu’il sera limité dans ses actions), surtout si l’autre chien en face IGNORE le langage chien.

(Allez voir par là si le langage chien vous intéresse 😉)

 

Or, en langage chien, marcher droit vers l’autre chien en le fixant du regard est perçu comme une agression. Si le chien qui s’approche ne prend pas en compte ces signaux et ne modifie pas son comportement/son approche, le chien approché va devoir insister lui aussi dans sa démarche (Ne viens pas stp” devient “oh, tu vas dégager oui !). Ensuite, c’est l’escalade de la violence.

L’incompréhension mène à l’inquiétude,

l’inquiétude mène à la peur,

la peur mène à la colère,

la colère mène à l’agressivité, jeune padawan.

a

chien education
Yoda approuve cet article.

o

o

Bref !

 

Bien entendu, je travaille avec mes chiens pour qu’ils soient plus détendus en toutes circonstances… Mais des fois, shit happens comme disent les anglophones. Même s’ils sont bien sociabilisés, ils restent des chiens avec des réactions de chiens. Et je ne contrôle pas tout. Mais ça m’a fait du bien de réaliser que, quelques fois, quand ça merde, je ne suis pas seule responsable. Et ce qui m’a fait prendre conscience de ça, c’est l’excellente vidéo de Kikopup :

 

 

La vidéo est en anglais mais il y a de très bon sous-titres en français. Franchement, avant de voir la vidéo, j’étais fâchée contre moi-même, et c’est en la visionnant que j’ai pu mieux analyser ce qui s’était vraiment passé ! Je vous conseille vraiment cette chaîne Youtube. Quant à moi, je retourne me balader l’esprit plus serein… En rappelant une énième fois que la courtoisie canine veut qu’on rattache son chien lorsqu’on croise d’autres chiens attachés…

Si l’article vous a plu, et que vous pensez qu’il pourrait être utile, n’hésitez pas à le partager !

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  

4 thoughts on ““C’est bon, il est gentil !”

  1. Au risque d’être hors sujet -je n’ai pas de chien – je trouve toujours très stressant en tant qu’être humain, de voir arriver un chien inconnu courant droit sur moi avec le maître loin derrière qui me crie qu’il n’est pas méchant. Je me suis fait mordre deux fois en randonnée. Même si le chien n’est pas animé de mauvaises intentions, je ne suis pas dans sa tête et j’ai une méchante montée d’adrénaline.

    1. C’est vrai que, lorsqu’on est propriétaire/amoureux des chiens, on ne pense pas toujours que ce n’est pas le cas de tout le monde. J’ai une amie qui en a la phobie, et j’ai du coup un autre regard sur le sujet…
      Je pars du principe que tout le monde doit profiter de l’espace public, tout le monde a le droit d’être tranquille. Donc, quand on sait qu’on va croiser quelqu’un, on rattache le chien. C’est juste de la politesse : on n’impose pas son chien aux autres.
      Mais ça ne veut pas dire que le chien ne doit jamais être détaché ! L’apprentissage du rappel n’est pas obscur du tout…
      En tout cas, il ne faut pas hésiter à demander aux personnes de le rattacher ! Une astuce consiste à dire que vous êtes allergique par exemple… Du coup, on n’entre pas dans le débat.

  2. En fait, j’ai l’impression de réagir un peu comme un chien : si le chien vient vers moi comme un grand chiot, bondissant pour jouer, je n’ai pas peur : au pire j’aurai deux pattounes boueuses sur ma veste ! Si le chien vient dans mon sens, le nez au sol, ne donnant pas l’impression de s’occuper de moi plus que ça, je n’ai pas peur. Mais si le chien vient tout droit vers moi en me regardant, là, je commence à me raidir et à avoir peur.
    Mais je suis bien d’accord avec toi : on ne peut pas toujours garder un chien en laisse. Il a besoin de se détendre et d’exprimer son énergie.

    1. Hé bien en fait, c’est exactement ça puisque dans les deux premières approches, le chien envoie des signes de jeu ou d’apaisement, dans le troisième cas il se montre trop rentre-dedans (comme un chien “dominant” ou mal sociabilisé). 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top

Envie de vous cultiver un peu plus ? Recevez mon guide gratuitement !